万博manbetx官网

Le gouvernement,inquiet,参加le choc delarentrée

ÀlaCommission des Affaires sociales,la droite s'est arc-boutéesurson projet,tout en essayant de tromper son monde par l'annonce de discussion,pour l'heure,virtuelles avec les partenaires sociaux。 Le 7 septembre est dans touteslestêtes。

«Mardi,au soir delapremièreréuniondela commission des Affaires sociales,nousavionsdénoncéunejournéedudupes。 Force est de constater,au terme denosdébats,que nous en avons eu trois! »déclaréRolandMuzeau,portre-paroledesdéputéscommunistesau sortir decettedernièreséancedetravail。 De fait,comme l'avaitsouhaitéÉricWoerth,ministre en charge delaréformedesretraites,«si l'on respecte l'équilibregénéraldutexte,il ya des sujets sur lesquel onpeutévoluer»。 Lareéalité能够帮助您实现更好的服务«arc-boutée»,纪念日,Roland Muzeau,sursaréforme,sans permettreaucuneavancée。

Ainsi,mercredi,la commission des Affaires sociales avalidélesmesures les pluscontestéesparla gauche et les syndicats desaréforme,que sont le recul de60à62ans de l'âgedelaretraiteàl'horizo​​n de 2018,le通过de65à67ans entre 2016 et 2023pourbénéficierd'unretraiteàtauxplein,l'alignement du public surleprivéavecune augmentation de 3%des cotisations pour les fonctionnaires。

Tous les amendements de lagaucherejetés

Mêmesile gouvernement souhaitait newsleldébatsurle financement au mois d'octobre,lors de la discussion sur la loi de finances de 2011,la question est venue,d'autant quesaéformelaisseun trou de 15 milliards d'euros en 2018年,alors quelamajoritéentendpuiser dans le fonds des retraites etfaitdéjàdavantagepayersaréformeparlessalariésquepar le capital。 Ce quiaamenélagaucheàfairedes propositions alternative pour inverser l'ordre des choses。 Tous les amendementsontétérejetés。

Dernierdébat,celui surlapénibilité。 Le lapporteur de la Commission,ledéputéUMPDenis Jacquat,the la propos proposlaàtauched'abandonner tous ces amendements sur le sujet,auprétextequele gouvernement prendra le temps de discuter avec les partenaires sociaux de cette question。 Seulement aucune讨论,et encore moinsdenégociations,n'estrévueaveveles syndicats。 PourladéputéeUMPValérieRosso-Debord«lapénibilitéestreconnue individuellement,sur la base d'un carnetdesanté,et non collectivement,sur la base d'unmétier»,affirmant que ce principe est intangible。 Que reste-t-il comme marge de discussion? Ce qui faitdireàMarisisTouraine,ladéputée,socialiste:«La discussion a permis de montrer que deux conceptions s'opposent,celle d'unevisionmédicaliséeetcelle d'une prize en compte collective。 »Cequeresésumenun mot roland Muzeau:«Ilsontstoreélapénibilitésurordonnance。 »Êtrereconnuà%20%d'incapacitépouravoir droitaudépartà60ans ne attenne,selon les chiffres du gouvernement,que 10 000 personnes sur les 650 000 qui partentchaqueannéeàlaretraite(1,6%)。

Vers la privatization des retraites

Au final,aprèscestrois jours,peu d'avancéessicen'estàlamarge。 Un amendementpermetàautuxquiavaientacéédesnééd'étudepourcompléterleurnombre de trimestres - achat quitombeàl'eauavec le recul de l'âgedela retraite - pourront se les faire rembourser。 Un autre donnelapossibilitéauxsalariésdeconsacrer 50%dessommesperçuesautitre de laparticipationàunplan d'épargnerepeitecollectif。 Ce qui constitue,ni plus ni moins,un premier par par vers une privateatization des retraites。 Voilàpourles amendements du gouvernement,qui,comme l'UMP,s'accordejusqu'àlafinooûtpourpeut-êtreransorplus loin et plus durement。 Chacun convenant,àtauchecommeàdroite,et pour desraisonsdiamétralementobrevées,que le rendez-vous syndical du 7 septembre est capital。

Max Staat